Airsoft

L’airsoft est un sport d’opposition ou l’on utilise des lanceurs à air comprimé utilisant des projectiles sphériques et légers avec une énergie limitée de façon à ce qu’il soit possible d’éliminer un « opposant » sans danger pour celui-ci.

Apparition et historique de l’airsoft

L’airsoft est à sa manière une conséquence de mise en place de la nouvelle constitution du Japon en 1946, et plus exactement de l’article 9 de la dite constitution.

Au Japon, après la fin de la Seconde Guerre mondiale, la nouvelle constitution réglemente la détention des armes pour la population civile à la suite du traité de l’armistice imposé par les États-Unis.

La réglementation rendait impossible la détention d’armes au domicile, même dans le cadre d’une collection. Les armes neutralisées, quoique très coûteuses étaient également bannies. Cependant, une demande soutenue existait de la part des collectionneurs, prêts à acquérir des répliques en plastique.

À la fin des années 1960 apparaissent grâce à la firme Maruzen, qui fut pionnière en la matière, des répliques d’armes coulées en plastique totalement inertes, à usage de collection. Parfois ces répliques étaient faites en résine et métal avec des parties fonctionnelles à l’instar des vraies. Mais pour respecter la législation, ces répliques d’armes ne pouvaient bien entendu pas tirer de projectiles.

Au début dans les années 70. Un système de piston couplé à un ressort (communément appelé de nos jours « Spring ») que l’on compresse manuellement permit non seulement à ces collectionneurs d’en admirer le coté esthétique mais en plus de pouvoir les utilisé pour propulser les petits projectiles (billes de 6 mm de diamètre en plastique) à faible puissances.

Vers la fin des années 1970 et en respectant les lois japonaises rendant impossible la transformation d’un objet en arme à feu, des techniciens et ingénieurs comme Tanio Kobayashi  débutent la transformation et la fabrication de répliques d’armes fonctionnelles électriquement , pouvant lancer des projectiles automatiquement. Ils font alors le choix de l’air comprimé et des billes de 6 mm de façon à contourner la loi et rendre ces premières répliques parfaitement légales.

La première réplique fonctionnelle électrique ((Automatic Electric Gun ) commercialisée a été le fusil d’assaut de la Manufacture d’Armes de Saint Étienne (FA-MAS).

Au vu de l’engouement de certains collectionneurs pour ces « lanceurs répliques d’armes », reproduisant de façon identique l’aspect et les mécanismes des armes réelles et projetant des billes presque indolores, des jeux opposants deux ou plusieurs équipes voient progressivement le jour sous le nom de Survival Games ou Wargame.

Les répliques prennent alors le nom d’airsoft guns, donnant ainsi le nom à une nouvelle discipline : l’airsoft.

Par la suite, dans les années 80, ce nouveau système et les nouvelles répliques crées grâce à celui-ci donnèrent un nouvel essor à l’activité qui commença alors à s’exporter. C’est dans le milieu des années 80 qu’apparurent les premières répliques Airsoft sur le territoire Français.

D’abord cantonné à un public de connaisseurs, le succès allait grandissant jusqu’à aujourd’hui où plus de 100 000 personnes jouent régulièrement à ce jeu d’enfant réservé aux adultes.

Qu’est ce qu’une réplique d’airsoft en France ?

us79-airsoft-replique C’est un objet qui lance un projectile avec une énergie à la sortie du canon inférieure à 2 Joules.D’après le décret N°95-589 du 6 mai 1995 ce n’est pas une arme « Chapitre II : Classement des matériels de guerre, armes et munitions.(…)
C. – Les objets lançant un projectile ou projetant des gaz lorsqu’ils développent à la bouche une énergie inférieure à 2 joules ne sont pas des armes au vu du présent décret. »

Ces répliques ou lanceurs, propulsent à l’aide d’air comprimé, électriquement ou à l’aide de gaz pressurisé, des billes en maïs reconstitué ( bio-dégradables), de 6 millimètres et d’un grammage variant entre 0,12 grammes et 0,53 grammes.

La commercialisation de ces objets est réglementée par le décret 99-240 qui interdit la vente, la location ou le prêt aux mineurs des répliques dont l’énergie se situe entre 0,08 et 2 Joules.

L’airsoft et la loi française

Rendez-vous sur la page de la Règlementation française pour en savoir plus sur les lois à respecter en France pour l’airsoft et jouer sans mauvaise surprise.

Qu’est ce que le jeu d’airsoft ?

C’est une activité sportive ludique réunissant plusieurs personnes qui utilisent les répliques d’airsoft. Cette activité peut se présenter sous plusieurs aspects très différents incluant, selon les pratiquants, une part de jeu de rôle, de jeu de simulation de combat ou simplement du tir sur cible.

L’aspect le plus commun est une opposition de deux équipes constituées dont les joueurs essayent de se sortir du jeu mutuellement en se touchant avec les projectiles tirés par les répliques d’airsoft.

A l’heure actuelle il existe une Fédération Française d’Airsoft, mais son adhésion n’est pas obligatoire, mais doit cependant impérativement être pratiquée avec les répliques d’airsoft telles que définies par la loi (décrets 95-589 et 99-240) et obligatoirement avec des lunettes de protection oculaire correspondant a la norme EN166 ou équivalent (norme FR, EU ou US).

Où cela se déroule-t-il ?

Le jeu d’airsoft se pratique sur des terrains privés avec l’autorisation écrite du propriétaire des lieux. Ce peut être un bois ou une forêt, un immeuble ou un terrain bâti recouvert de plusieurs bâtiments.

Conformément à la loi sur le maintien de la sécurité et de l’ordre public, pour des raisons évidentes de sécurité, il ne peut se pratiquer sur la voie publique ou sur les propriétés privées, ouvertes au public (commerces, zones commerciales, parcs et jardins publics, monuments, parcs d’attraction, terrain usine etc. etc.).

Qui pratique l’airsoft ?

user-group-iconToute personne légalement « majeur » utilisatrice d’une réplique airsoft, pratiquant l’activité selon les critères ci-dessus est appelée communément « airsofteur ».

A partir de là, quel que soit son sexe, son âge, son origine ou même sa condition sociale, cette personne peut prendre part à ce loisir en se réunissant avec d’autres (association, team, …).

Comment y joue t-on ?

us79-airsoft-illustration L’airsoft peut se pratiquer de différentes manières.

La forme de jeu la plus répandue consiste à opposer sur un terrain balisé deux équipes (ou plus) qui vont suivre un scénario et des règles définies par les organisateurs.
Ces règles peuvent être aussi simples que « 1 touche = 1 sortie jeu » ou plus compliquées avec des règles de soin en fonction de la partie du corps touchées par la bille.
Les buts sont aussi variés que l’imagination des joueurs. On peut selon les cas devoir tout simplement sortir tous les joueurs adverses ou bien, avoir à infiltrer une base et en ressortir un objet ou une personne.

Reste le point commun à tous : le fair-play.

En effet, aucun marqueur physique n’existant en airsoft, c’est le joueur qui sent la touche de la billes sur lui, qui se déclarer « OUT »(hors jeu) tout seul. D’où l’importance du fair-play.

Quelques formes de pratique supplémentaires

Une autre pratique de l’airsoft est le tir sur cible.

Comme tous les jeux de tir de précision, le but est de mettre sa bille dans le mille. Que cela se fasse de façon statique ou dite « active » (c’est-à-dire en mouvement). Cette activité ayant l’avantage de pouvoir se faire en solo chez soi ou ailleurs, dans de respect de la loi française et que, les différentes consignes de sécurités soit respectées.

icon

Il existe d’autres raisons d’avoir en sa possession une réplique airsoft, celle du plaisir du déguisement par exemple pour la reconstitution historique ou pour le plaisir de se déguiser en héros de film , de jeu vidéo ou de dessin animé (Cosplay), ou le plaisir simple du collectionneur.

Questions bonnes pratiques

Rendez-vous sur la page de la Pratiques / Bon Sens pour en savoir plus sur les bonnes pratiques de l’airsoft.

Petites Précisions

Ce site et notre association ne sont en aucun cas liés à des organisations paramilitaires, fanatiques, milices ou extrémistes.

L’airsoft est un loisir légal soumis à certaines règles que nous approuvons et respectons sans contrainte.

Ce qui prime avant tout c’est :

Le jeu, l’esprit d’équipe, ainsi que de pouvoir s’amuser légalement et en toute sécurité.